! Shape Created with Sketch. ?
Préférences
Social
Le Blog Choba Choba

De la Suisse à la jungle

Avatar Écrit par salome kohli
8

L’automne dernier, Franziska, Ben et Gabriel ont soutenu notre campagne de financement participatif et ont participé à un fabuleux voyage avec nous en tant que famille. Mais laissons-les vous raconter eux-mêmes leur aventure:

La première fois que nous avons entendu parler de Choba Choba, c’était en 2016 au pop-up store à Zurich. Ça a été le coup de foudre immédiat et depuis, le chocolat Choba Choba fait partie intégrante de notre vie. Quand nous avons entendu parler du projet Nativo à l’automne 2017, nous avons absolument voulu soutenir cette idée géniale et avons réservé le voyage via la campagne.

De Juanjui, nous avons pris le bateau pour remonter la rivière. Ce sentiment bizarre que l’on ressent en montant à bord d’un petit bateau à moteur disparaît dès que l’on croise le premier radeau. Nous étions à bord d’un véritable paquebot en comparaison.

L’hospitalité est le maître-mot à Pucallpillo et à Santa Rosa. Les femmes qui nous ont reçues étaient aussi chaleureuses que compétentes, et les chambres étaient absolument superbes. Maria avait même préparé pour chacun un petit coffret cadeau composé de savon et de shampooing. Nous étions très impressionnés.

Le football crée du lien! À peine arrivés à Pucallpillo, nous avons perdu la trace de notre fils. Jusqu’à ce que nous rejoignions le terrain de football. Après le match, Gabriel est allé directement avec ses nouveaux amis à la maison. Nous ne l’avons plus vu qu’aux repas et lors des excursions avec le groupe.

Les excursions dans les fermes de cacao font partie du programme et sont aussi passionnantes pour les adultes que pour les enfants.Nous avons pu nous rendre utiles et séparer les bons fruits des mauvais. Ce n’est pas facile du tout, nous avons dû demander de l’aide à plusieurs reprises.

Prendre soin d’un cacaoyer requiert des connaissances fondamentales. Connaissance que les producteurs nous ont transmise avec plaisir. C’est impressionnantle travail que requiert une parcelle de cacao. Rien que la capacité de différencier les fruits mûrs des fruits verts est une science en soi.Et la récolte et le tri des fruits n’est que le début.

La fermentation des fèves de cacao prend plusieurs jours. Durant cette phase, les fèves sont régulièrement remuées. À Santa Rosa, ils appliquent le «système de la cascade».  Les caisses de fèves sont installées sur plusieurs niveaux et les graines descendent progressivement de caisse en caisse durant la fermentation. Cela peut paraître logique, mais il faut savoir que les fèves doivent d’abord être transportées jusqu’en haut par sacs entiers.

Dégustation de cacao: Les cabosses ne se différencient pas seulement par leur aspect visuel. Pour savoir quelles fèves donneront un chocolat de qualité, il faut savoir surtout évaluer leur saveur. 

Le goût des fèves de cacao rappelle tout sauf celui du cacao. Mangue, ananas et banane ont été les saveurs les plus citées au sein de notre groupe. Ce n’est que lorsque le fruit prend une odeur et un goût prometteurs, que les fèves sont fermentées puis torréfiées.

Il y aurait tant d’autres choses à raconter, par exemple notre excursion d’une journée jusqu’à la cascade El Breo, nos baignades dans la rivière ou encore lorsque Gabriel a pêché son premier poisson. Les cacaoyers, l’odeur chocolatée de la fermentation et la beauté des paysages vont nous manquer. Les personnes que nous avons eu la chance de rencontrer nous manquent déjà.

Franziska, Ben et Gabriel