! Shape Created with Sketch. ?
Préférences
Social
Le Blog Choba Choba

Des petits producteurs qui deviennent des entrepreneurs internationaux

Avatar Écrit par Joel Ruf
Blog_-_Empowerment

Les 36 producteurs de cacao de Pucallpillo et de Santa Rosa cherchaient à changer leur mode de vie et leur façon de travailler. Ils voulaient enfin avoir une voix dans l’industrie du chocolat. C’est pourquoi ils ont créé leur propre marque de chocolat – Choba Choba. Oshoquin, Doriza et Felix partagent avec nous ce qui a changé dans leur vie après une année d’activité avec Choba Choba …

Pourquoi avez-vous décidé de créer Choba Choba une marque de chocolat à portée internationale ?

Oshoquin:

Bonjour, je m’appelle Oswaldo, mais tout le monde m’appelle ici Oshoquin. Je suis cofondateur de Choba Choba et je suis « l’acopiador », l’expert en fermentation et séchage de cacao. Nous avons créé Choba Choba parce que nous voulions changer nos vies et notre façon de travailler. Il est grand temps que nous les producteurs avons une voix dans l’industrie et prenons nos propres décisions.

Doriza:

Moi, j’aime la dynamique de Choba Choba. Ma propre entreprise me permet enfin d’offrir un meilleur avenir à mes enfants.

Comment cette décision a-t-elle changé votre vie?

Oshoquin:

La différence par rapport à notre situation d’avant est énorme ! Dans le passé, nous étions considérés comme des « simples » fournisseurs de matière première, nous étions exploités. Aujourd’hui, nous sommes des entrepreneurs. Nous avons enfin une voix dans notre industrie. Nous définissons nous-mêmes le prix de notre produit et nous sommes ainsi rémunérés équitablement pour notre dur travail. Et bien sûr, pouvoir entrer en contact direct avec nos consommateurs aujourd’hui est très enrichissant pour nous !

Felix:

Un autre grand changement est aussi le fait que maintenant, nous sommes tous unis par une grande vision commune ! Je m’identifie beaucoup avec ma propre entreprise.

Doriza:

Moi aussi. Et outre le fait que nous avons amélioré nos revenus, nous sommes maintenant mieux organisés en tant que communauté et travaillons de manière plus équitable.

Au cours de la première année d’existence de Choba Chobas, vous avez déjà organisé et participé à de nombreux ateliers dans les communautés de Pucallpillo et de Santa Rosa. Qu’avez-vous appris dans ces sessions ?

Oshoquin:

En effet, pour une aussi jeune entreprise que Choba Choba nous avons déjà organisé et participé aux nombreux ateliers pendant lesquels nous avons appris sur la dégustation du chocolat, sur l’écotourisme, la fertilisation, le greffage et bien plus encore. Nous avons également tenu des ateliers sur l’entrepreneuriat et la vision de notre entreprise. Choba Choba n’a pas seulement pour but de vendre des chocolats, mais de créer un impact social, culturel, environnemental et économique sur les communautés.

Quel est votre souhait pour l’avenir de Choba Choba? Comment envisagez-vous son futur ?

Felix:

Je veux que Choba Choba soit une entreprise prospère et que tous les cofondateurs participent très activement à son développement. J’aimerais également vendre nos chocolats au Pérou à l’avenir.

Oshoquin:

J’espère que notre modèle d’entreprise réussira à long terme et qu’il améliorera durablement nos vies. Avec son approche innovante, Choba Choba deviendra également un modèle pour d’autres petits producteurs dans d’autres secteurs. J’espère également qu’à l’avenir, nous aurons plus de moyens et des meilleures techniques pour soigner et cultiver les variétés de cacao « nativos » de notre Alto Huayabamba.