! Shape Created with Sketch. ?
Préférences
Social
Le Blog Choba Choba

Interview avec ProSpecieRara

Avatar Écrit par Choba Choba
FB_Blog_ProSpeciRara

Ne vous inquiétez pas, nous n’avons pas oublié nos connaissances en biologie ! Nous avons juste demandé à Béla Bartha, le directeur de la fondation suisse ProSpecieRara, quelques questions naïves sur la biodiversité pour avoir plus de précisions. Il nous explique en quoi, la biodiversité est indispensable pour nous, les humains…

Biodiversité : Au final n’est-ce pas l’espèce dominante qui finit toujours par survivre ? Alors pourquoi devrions-nous nous efforcer de préserver la biodiversité ?

Prendre soin de l’environnement est un signe de progrès d’une société. C’est ce qui différencie les êtres humains du principe de « la survie du plus fort » qui a marqué l’évolution et qu’on retrouve dans la nature.

Lorsqu’on parle de culture, on fait toujours référence à des plantes cultivés. Cela signifie qu’elles appartiennent à différentes catégories de plantes et elles n’ont pas évoluées de manière naturelle.

C’est le résultat d’une intervention humaine à travers l’agriculture et des sélections. Et il nous est possible de faire une sélection si seulement plusieurs options se présentent à nous.

Mais ces options s’amenuisent parce que la biodiversité des espèces est en train de disparaître. C’est pourquoi nous devons prendre soin d’entretenir la biodiversité sinon nous encourons le risque d’être bien plus vulnérable et moins préparés face aux répercussions du changement climatique.

Et pourquoi est-il si important pour nous que nos cultures ne soient pas similaires ou standardisées ?

Parce que nous les humains, nous sommes également différents. Nous vivons dans différentes régions climatiques, nous avons différentes coutumes etc…

Demander des produits standardisés est comparable à dire que nous vivons tous dans les mêmes conditions et dans le même environnement.

Cela revient à dire que nous avons tous les mêmes besoins et chacun de nous souhaiterait que les plantes aient des caractéristiques particulières en termes de goût, de texture et certaines propriétés pour cuisiner. Heureusement, cela n’est pas possible !

ProSpecieRara est surtout actif en Suisse, le projet Nativo concerne surtout la jungle péruvienne. Qu’est-ce qui lie Pro Specie Rara au projet Nativo ?

Le projet Nativo est basé sur les 3 points clés de Pro Specie Rara. Le premier point est la compréhension que le goût d’un produit peut vraiment varier en fonction de la variété que l’on choisit.

C’est pourquoi Choba Choba utilise différentes variétés de cacao pour la confection de ses chocolats et ne se contente pas d’adapter rapidement la recette en ajoutant plus ou moins de sucre…

Le deuxième point est l’importance de comprendre que quel que soit la variété utilisée dans la production d’un produit, c’est une décision momentanée et que demain, une autre variété deviendra certainement plus populaire et remplacera celle choisie.

Le projet Nativo cherche à préserver toutes les variétés de cacaos, même celles qui ne seront peut-être pas utilisés dans les prochains chocolats Choba Choba. Cette approche est ce qui rend le projet vraiment unique et durable pour maintenir la diversité des espèces.

Le dernier point concerne la préservation des variétés locales de l’Alto Huayabamba qui permet aux producteurs de cacao d’avoir toujours accès à cet héritage culturel de leur région. Cela leur permet de s’approprier ces variétés locales et d’en faire un stock de graines comme bon leur semble, ce qui le rend indépendant et autonome face à des grandes multinationales qui détiennent des semences.

Ces trois points évoqués sont en accord avec le cœur de notre mission de la fondation Pro Specie Rara, peu importe où le projet est enraciné ou implémenté. C’est pourquoi nous considérons que ce projet mérite notre soutien !