! Shape Created with Sketch. ?
Préférences
Social
Le Blog Choba Choba

A la recherche de « l’or » de l’Alto Huayabamba

Avatar Écrit par Choba Choba
Cacao Nativo

Cette année, j’ai passé six mois dans l’Alto Huayabamba. Ma mission était d’étudier précisément les différents cacaoyers poussant sur les fincas (terrains) des producteurs de cacao Choba Choba afin d’établir un catalogue détaillé des diverses variétés présentes dans la vallée. Au début de mon travail, nous pensions qu’il poussait environ quarante à cinquante cacaoyers différents dans les champs des producteurs. Désormais, nous en comptons déjà 81 (!) dans les communes de Pucallpillo et de Santa Rosa. Et nos recherches se poursuivent… La caractérisation et description morphologique de ces variétés constituent la première étape de leur préservation. Ainsi, nous pouvons identifier leur diversité et leurs ressources, et donc mieux les protéger.

J’ai passé plusieurs mois avec Jimy et les producteurs de cacao sur leurs fincas afin d’étudier minutieusement chaque cacaoyer selon des critères très spécifiques.

Pour commencer, j’ai noté la géolocalisation précise, ainsi que l’âge et la taille de chaque cacaoyer. Ensuite, j’ai décrit en détail la forme de leurs fleurs, de leurs cabosses, de leurs fèves et évalué leur productivité ainsi que leur résistance aux maladies. Mais le plus intéressant, c’était bien sûr la dégustation des fruits et la description des caractéristiques organoleptiques. Conjointement avec les producteurs de cacao, nous avons chaque fois indiqué si la saveur de la pulpe fraîche était florale ou fruitée, sucrée ou acidulée, et si la fève était amère ou astringente. Les différences visuelles, mais aussi gustatives, entre les fruits des différents cacaoyers n’auraient pu être plus marquées!

Grâce au catalogue du projet Nativo, Choba Choba dispose désormais d’un aperçu complet et détaillé des différents cacaoyers poussant sur toutes les fincas des producteurs de cacao. Nous pouvons désormais constituer une banque de semences avec toutes les fèves de ces cacaos, et aménager un jardin de culture et de préservation de tous ces cacaoyers précieux. Ainsi, à l’avenir, les variétés les plus intéressantes pourront y être prélevées et cultivées par les producteurs de cacao Choba Choba afin de produire encore davantage de ces cacaos extraordinaires. Outre le travail d’établissement du catalogue du projet Nativo sur le terrain, nous avons commencé à coopérer avec des organismes internationaux spécialisés, tels que le Centro de Innovación del Cacao (CIC) et Bioversity. Le CIC étudie actuellement les caractéristiques génétiques de vingt échantillons de nos variétés. D’ici la fin de l’année, nous devrions connaître l’origine génétique de ces vingt premières variétés. Bioversity examine la façon dont les producteurs de cacao de Pucallpillo et de Santa Rosa peuvent tirer profit des caractéristiques des variétés de cacao indigènes, notamment de leur résistance.

Je m’estime très chanceux de pouvoir travailler avec ces cacaos et de pouvoir les déguster – ils font  partie des meilleurs du monde! Après des mois de travail minutieux, le catalogue du projet Nativo est désormais terminé! Chaque jour, j’ai eu l’impression d’être un chercheur d’or dans l’Alto Huayabamba. Et tout cela, dans le but unique de découvrir les véritables cacaos Nativo de cette vallée, et d’offrir aux amateurs de chocolat un cacao de la plus grande finesse.